Points à retenir L’endettement frénétique est inévitable à court terme, mais il ne peut durer. L’inflation sonnera vraisemblablement la fin de la partie. Il vaut mieux privilégier les actions, les obligations protégées contre l’inflation, l’or et les actifs étrangers. « La tendance inexorable à la hausse du ratio de la dette au produit intérieur…
Retour haut de page